Loading

Pediped taille 20 neuve

22/06/2011

Chaussure neuve achetée trop petite Les nouvelles pediped® Grip ‘n' Go™ sont les chaussures idéales pour réaliser la transition entre les...

Lien : http://www.badiliz.fr/occasion-chaussures-enfants/pediped-taille-20-neuve,647213.html


En savoir plus

Qui va garder bébé ?

20/06/2011

Le congé de maternité touche bientôt à sa fin. Il est maintenant l'heure de songer au mode de garde de votre bout de chou. Laissez-vous guider pour un meilleur choix ! L'assistante maternelle accueille tous les petits bouts dès 2 mois Toutes les mères de famille connaissent les mêmes craintes. Cependant, l'obligation de devoir confier son bébé à une personne étrangère reste une étape incontournable lorsqu'il faut reprendre son activité professionnelle. Il existe actuellement de nombreux modes de garde auxquels chaque maman peut faire appel. L'assistante maternelle indépendante demeure l'option la plus courante. Elle accueille à son domicile tous les enfants âgés de 2 à 6 mois. Elle s'occupe de lui, de son éveil, et assure sa sécurité pendant le temps où votre enfant lui est confié. Le salaire de l'assistante maternelle ne doit pas excéder 5 fois le taux horaire du SMIC, soit environ 35 euros par jour et par enfant. La nounou pour faire garder bébé chez soi Parmi les modes de garde préférée des parents, la nounou se place en première position. Sa souplesse séduit notamment les parents ayant décidé d'opter pour une nourrice à domicile. Puisque bébé et sa nounou resteront à la maison, les parents n'ont pas à devoir se presser pour chercher bébé chez l'assistante ou à la crèche dès leur sortie de travail. La nourrice vient à la maison avant votre départ au travail et attend le retour de l'un des parents avant de rentrer chez elle. Ainsi, les parents peuvent travailler sereinement sans être interrompus. Seul bémol, ce mode de garde demeure couteux. Comptez environ 1200 € par mois pour 5 jours hebdomadaires à temps plein. La crèche, une excellente solution pour socialiser bébé Opter pour la crèche s'avère également être une bonne alternative. Votre enfant y sera accueilli dès ses 3 mois. La prise en charge de ce dernier est assurée par des professionnels de la petite enfance qui peuvent être des puéricultrices ou des éducatrices notamment. Ce mode de garde diffère des deux précédents. En effet, vos enfants sont gardés avec d'autres bambins du même âge. Les activités qui y sont proposées sont variées et correspondent au stade du développement de votre enfant. La crèche reste excellente pour l'éveil et la socialisation des enfants ! Les tarifs varient de 5 euros à 30 euros par jour et dépendent des revenus des parents.

En savoir plus

L’accès aux maternités reste difficile dans certaines régions

20/06/2011

A l’heure où les agences régionales de santé sont invitées à réduire les inégalités d’accès aux soins, une étude remet les pendules à l’heure, de façon dépassionnée. S’appuyant sur la...

En savoir plus

Crèches : Paris pleure, la Bretagne sourit

20/06/2011

Vous envisagez de créer une famille, ou d’agrandir la vôtre ? Si vous et votre conjoint travaillez, sachez que le casse-tête de la garde des enfants sera plus ou moins facile à résoudre selon que...

En savoir plus

Robe taille 3 mois

18/06/2011

Robe motif cerises, marque "A l'heure anglaise"

En savoir plus


Qu'en est-il de l'accouchement dans l'eau ?

17/06/2011

Pratique peu répandue en France comme dans d'autres pays, l'accouchement dans l'eau présente pourtant plusieurs avantages tant pour le bébé que pour la future maman. Les avantages de l’accouchement dans l’eau Nous connaissons les vertus de l’eau sur notre organisme, mais comment se fait-il que l’on puisse enfanter plongée au fond d’un bain ? Telle est la question qui nous vient à l’esprit lorsque l’on parle d’accouchement dans l’eau. Tout d’abord, sachez que l’eau possède des propriétés anti-spasmodiques. Elle atténue la douleur due aux contractions et permet aux muscles de se détendre durant un moment aussi intense. De ce fait, le col de l’utérus se dilate plus rapidement permettant de faciliter l’expulsion du bébé. L’accouchement aquatique constitue ainsi une alternative plus confortable à celui traditionnel sur table. Malgré une pratique sans risque d’infection ni pour la femme ni pour son futur bébé, les mesures d’hygiène doivent être rigoureusement respectées. L’eau est purifiée, filtrée de façon à se débarrasser des substances nocives comme le calcaire. Le déroulement d’un accouchement dans l’eau En premier lieu, l’accouchement aquatique doit se faire en présence de médecins. Certaines cliniques proposent leurs services pour celles qui préfèrent enfanter dans un milieu hospitalier. Lorsque les contractions s’intensifient, la future mère peut de suite plonger dans un bain n’excédant pas 37 degrés. Elle peut choisir entre expulser son enfant dans ou hors de l’eau selon ses convenances. Pour ce premier cas, le bébé ne risque pas d’étouffer, car jusqu’à trois ou quatre mois, les nouveau-nés possèdent un réflexe inné ne leur permettant pas de respirer dans l’eau. La future mère accouche en position allongée ou légèrement courbée et le contact mère-enfant peut de suite avoir lieu après expulsion. Le bébé ne restera que quelques secondes dans l’eau, mais il est néanmoins nécessaire de le prendre avec douceur et sans précipitation. L’accouchement dans l’eau est cependant déconseillé aux grossesses à risques. Il est primordial d’en parler au préalable à son médecin.

En savoir plus

La gymnastique prénatale, une étape importante de la grossesse

06/06/2011

Facilitez votre accouchement en effectuant des activités physiques spécifiques quelques mois avant la date prévue. La gymnastique prénatale intervient dans plusieurs domaines. Les principes de la gymnastique prénatale Prenez conscience de votre corps dès maintenant et apprenez à contrôler les contractions des muscles et à prévenir les douleurs. La gymnastique prénatale aide les femmes à déstresser pendant le travail et au moment même de l'accouchement. Elle consiste ainsi à minimiser les douleurs par différents types de respirations qui correspondent aux différentes phases de l'accouchement. Elle accélère également l'ouverture du col de l'utérus à partir d'un ensemble de mouvements du corps. La préparation à l'accouchement se fait en groupe ou individuellement selon vos désirs et suivant la disponibilité du professionnel. Quand commencer la gymnastique prénatale ? Généralement, la gymnastique prénatale commence vers le cinquième mois de la grossesse à raison d'une à deux séances d'une heure chacune par semaine. Cependant, certains praticiens ne conseillent qu'une seule séance, selon l'état de santé de la femme et l'état d'avancement de sa grossesse. Certaines futures mamans n'ont recours à la gymnastique prénatale que vers la fin de la gestation. C'est ainsi que les kinésithérapeutes et les ostéopathes exigent un certificat médical avant le début de la première séance. La gymnastique prénatale est adaptée à toutes. Que vous soyez sportives ou pas, aucune restriction. Gymnastique prénatale : souplesse, relaxation musculaire et prévention La gymnastique prénatale renforce l'abdomen, les fessiers et le plancher pelvien, les principaux muscles en activité pendant l'accouchement. Elle développe ainsi leur souplesse de façon à faciliter la sortie du bébé hors de l'utérus. La préparation à l'accouchement prévient également les douleurs post natales comme le mal de dos chronique qui ne s'estompe que plusieurs mois, voire plusieurs années après l'accouchement. Une fois que vous avez compris les principes des mouvements, il vous sera plus facile d'effectuer toutes les autres séances à domicile.

En savoir plus

VIDEOS. Risque auditif : un jeu avec Jenifer pour alerter les ados

02/06/2011

Un visage blafard et angoissant vous traque. La chanteuse Jenifer se fait kidnapper au cours d'un concert... c'est le début d'un jeu sur internet, «Capture», pour faire prendre conscience aux...

En savoir plus

La péridurale, est-ce vraiment nécessaire ?

01/06/2011

Technique d'anesthésie locale de plus en plus pratiquée pendant l'accouchement, la péridurale suscite de nombreuses questions pour les futures mamans. Qu'en est-il vraiment ? La péridurale, pour un accouchement sans douleur ? La durée des contractions varie selon plusieurs cas. Certaines femmes sont plus sensibles à la douleur que d'autres. Le recours à la péridurale n'étant pas systématique, chacune peut vivre pleinement son accouchement ou choisir d'appliquer une anesthésie locale. La péridurale consiste à injecter une aiguille entre deux vertèbres, de façon à arrêter la transmission de la douleur via les nerfs de la moelle épinière. Étant une opération très délicate, elle nécessite une position spécifique et un temps de pose. Généralement, le produit anesthésiant fait son effet après 10 à 15 minutes d'attente, mais ici tout dépend encore de la réactivité de la femme. Habituellement, le médecin anesthésiste n'injecte le cathéter que lorsque la dilatation du col atteint 3 centimètres ou plus si ce dernier n'est pas encore disponible. La péridurale consiste ainsi à diminuer la douleur et à offrir un confort moral aux femmes qui ne supportent pas les douleurs liées aux contractions. Les contraintes liées à la péridurale À l'origine, la péridurale était une intervention médicale réservée aux accouchements compliqués. Mais de par la vulgarisation de cette méthode, toutes les femmes peuvent y avoir recours, quelque soit le cas et le déroulement de l'accouchement. Selon certains médecins, l'application de la péridurale engendre quelques effets secondaires. Comme le corps reste engourdi pendant un temps estimé, les muscles ne retrouvent toute leur faculté qu'après quelques mois suivant l'accouchement. Dans certains cas, le travail est ralenti et les médecins sont obligés d'injecter d'autres substances pour accélérer les contractions. Cette accélération « artificielle » du travail peut également entraîner une souffrance fœtale à la suite de laquelle les médecins sont contraints d'activer l'accouchement en utilisant divers instruments ou en ayant recours à la césarienne.Ces cas ne sont pas une fatalité. Le critère de choix d'une clinique reste sur le fait qu'un groupe médical doit constamment être présent lors d'un accouchement sous péridurale.

En savoir plus



Exercices et jeux d'eveil

Les plus recherchés

Mots Cles

bébé besoin intenses dents parents première actu accepte babi enfant poussée temps chaise douleur enfance hypersensible pleurs seul solution archive auto caractères changement différent gencive



Archives 2017

Avril

Mail

Juin

Juillet

Août



Archives 2010

Janvier

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre



Archives 2009

Février

Mars



Archives 0

Petites enfances : apprendre a le faire grandir flux rss